“Le management par les TAF (Talents-Appétences-Forces) est générateur de sens”

« Talents Forces Potentiels ! Appuyer sur le + tout au long de votre travail .  Voilà une bonne vision du management ! « 

Pascale Jorajuria effet Miroir

Auteur du livre Tous Gagnants et conférencier, Gilles André (1) nous explique le pouvoir des talents et des appétences au travail. Interview.

Pourquoi est-ce important de mettre les talents de chacun au cœur du travail ?
Gilles André. Ces derniers mois nous ont montré que dans les entreprises où les gens mettent en oeuvre leurs talents et leurs appétences, il n’y a quasiment pas eu de problème d’adaptation lors du confinement, puis avec la poursuite du télétravail ou le management à distance. Peu importe le “Comment” quand on prend du plaisir à faire son travail et que l’on aime ce que l’on fait, l’engagement reste le même. Or, trop peu de salariés ont conscience de leurs propres talents et les utilisent au travail.

Comment les identifier ?
G.A. Pour y parvenir, n’hésitez pas à demander à vos collègues : que disent-ils de vous ? Prenez le temps de mettre des mots sur ce que vous aimez faire et ce que vous faites bien. Autre idée pour vous y aider : feuilletez des albums photos et parcourez votre CV. Cela vous permettra de retrouver des époques de votre vie où vous avez pris du plaisir au travail, voire parfois même ressenti des moments de plénitude, le fameux flow. En équipe, chacun peut lister ses talents et comparez avec ce que les autres en pensent : peut-être que cela confirmera vos intuitions, mais peut-être que vous identifierez également des talents auxquels vous n’aviez pas pensé. Vous vous rendrez sûrement compte aussi que vos collègues ne connaissent pas tous vos talents, une bonne raison de communiquer davantage dessus !

Concrètement, qu’est-ce que le management par les appétences apporte ?
G.A. Identifier ses talents, c’est bien, mais s’en servir au quotidien, c’est encore mieux. Le management par les TAF (Talents-Appétences-Forces) est générateur de sens : il conforte chacun dans la certitude qu’il est utile à ses collègues et à son organisation. Le manager peut aider ses collaborateurs à identifier les domaines où ils sont bons. Cela passe notamment par des feedbacks réguliers, des temps échanges, et développera l’épanouissement individuel, mais aussi collectif.

(1) https://www.gilles-andre.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.