Les modèles actuels d’organisation ne sont plus adaptés aux réalités du XXIe siècle, si l’on en croit le nombre grandissant de dépression et de suicides, la hausse de l’absentéisme, de l’épuisement professionnel et des burn out. Un changement de paradigme est nécessaire : il s’agit d’aller au coeur du potentiel de bien-être des organisations afin de permettre une évolution des entreprises d’un mode de fonctionnement de type «survie» vers un fonctionnement de type « épanouissement ».

Ces quinze dernières années ont connu le développement de recherches dans les domaines de la psychologie positive, de l’économie du bien-être, de la qualité de vie, des neurosciences et du comportement organisationnel positif. Le bien-être au travail, le développement personnel et organisationnel sont les principales applications de ces développements et de ces recherches.

Des liens forts se sont tissés entre le coaching et la psychologie positive, connue comme la science du bien-être et du bonheur. Ces deux champs sont naturelle-ment complémentaire dans une même volonté d’atteindre un niveau de fonctionnement optimal et le bien-être.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.